Des fragments visages ton visage reine jeune et puissante airain enfonce dure rêve éveille
Qui ainsi peut de son souffle ton visage mon visage caresse ombre ta vie entière dérober

À bouts arrête moi effaré essoufflé ne veux plus rien me laisse rêver agiter transporter de souvenances de tes affronts dérobades aveux vertiges renoncements à nu aujourd’hui un seul instant contre toute ta vie enfoui secrets et regrets je ne t’expliquerai ne pourrai tout te dire affranchis mes intimes rages redresse moi patiente mots retenus fugue éclair tremble tais inlassable affute soudain debout agile articule te dévisage empare

 

 

À bouts, 2015

 

 

Installation pour plafond, gravure sur graphite et bois, quatre planches





 

EMMANUEL ARAGON



INSTALLATION

DESSIN

LIVRE

TRANSCRIPTIONS



ACTUELLEMENT

TEXTES

PARCOURS

CONTACTS / LIENS