je peux marcher toute la nuit sauver le fil de ma vie emportant mes enfants seule le trac au ventre alors tout reprendre ici où je ne suis personne ne pas voir l’étrange gagner le temps la lenteur des arbres me fondre inaperçue je m’accommode des gestes des accents humble je deviens habiter ici bientôt je pourrai lever mes regards me sentir appartenir aux chemins connaître chaque détour je saurai raconter guider à mon tour pouvoir demeurer là définitivement comme tous pouvoir nommer tracer là où je n’étais rien tenant ferme ma mémoire retrouvant mon ardeur

 

 

Je peux marcher toute la nuit, 2013

 

 

Lien vers Je peux marcher toute la nuit, installation

Lien vers Je peux marcher toute la nuit, dessin





 

EMMANUEL ARAGON



INSTALLATION

DESSIN

LIVRE

TRANSCRIPTIONS



ACTUELLEMENT

TEXTES

PARCOURS

CONTACTS / LIENS