Je sais ton affolement
ton dos ton ventre
je sais ton front ton souffle
je sais comme les yeux tu inclines d'abord
comme soudain tu retiens refermes
comme tu retires te retranches derrière tes accents
tu te serres
fermes
secrets
recommence semblants mentirs
tous les noms écrans
je sais ton cœur ta traversée
les luttes emportées soulevées
et ceux qui se terrent
ceux enfouis invisibles
infranchissable
là je sais approcher
et le risque de ne se retrouver jamais
cette peur
notre intuition
ce premier instant

 

 

 

Je sais ton affolement
or blanc et graphite sur papier de riz
2018



 

EMMANUEL ARAGON



PIECES

TRANSCRIPTIONS

 

 

CV

TEXTES

CONTACTS

 

ACHETER