Jamais te délaisse

Tes Magnificences
mes manques
tu te recouvres de silences

Chère
Emportements fragments
mes mots ma peau livre
au devant marche apprends

Esquive les
souvenir

Jamais ta peau pour moi ne change

Si lentement alors que nous n'avons que quelques instants

Ne te masque te dédouble te détourne ne t'empêche ne t'effraie ne transis ne te bloque

Attends
hate
traverse sentier

Tes infinies précautions attentions protections ta confiance
silencieuses
merci indiscible

Présage prépare aucunement
veille

Comme tu
au cœur
en-deça cesse

Au grand jour ouvre

Toute la vie passée nécessaire pour aujourd'hui je vois je sens ce que je veux avec toi auprès de toi clair et possible réel comme tu dis rien pardonne soulève-moi

 

 

Tu ta hâtes, 2015

 

 

Lien vers la page Installation/Tu te hâtes, Blanc de Meudon, Vitres et vitrines d'Allevard, 13/13





 

EMMANUEL ARAGON



INSTALLATION

DESSIN

LIVRE

TRANSCRIPTIONS



ACTUELLEMENT

TEXTES

PARCOURS

CONTACTS / LIENS